Les chapeaux panamas

25 avril 2022

Le panama est un célèbre chapeau de paille dont l'origine se trouve en Equateur. Il est tissé en fibre naturelle appelée paja toquilla.

L’histoire du chapeau

L’histoire du sombrero de paja toquilla, chapeau de paille, aujourd’hui connu sous le nom de panama, remonte à la période de la Conquête espagnole. La matière première était cependant utilisée depuis longtemps par les aborigènes pour fabriquer des objets utilitaires en vannerie.

A leur arrivée sur la côte pacifique vers 1530, les espagnols découvrent ces indigènes, coiffés de grands chapeaux tissés en feuilles de palmiers et remarquent la finesse du tissage.

Vers 1630, l’espagnol Francisco Delgado leur commande des petites toques, toca en espagnol d’où le diminutif toquillas qui restera leur appellation. Dans les Archives Générales des Indes, on retrouve des descriptions de ces chapeaux qui suscitent l’admiration des espagnols. C’est alors que le grand public découvre réellement ce chapeau tissé à l’exposition universelle de Paris en 1855.

En 1881, les américains entreprennent la construction du Canal de Panama dans des conditions climatiques pénibles et imposent aux milliers d’ouvriers le port du chapeau pour se protéger du soleil. Légers et pratiques, les toquillas font vite l’unanimité et l’Equateur approvisionne le chantier de 100 000 pièces au total.

Le 14 novembre 1906, Théodore Roosevelt visite le chantier de construction du canal. Ainsi, les photos du président américain, vêtu de lin blanc, coiffé d’un élégant chapeau de paille orné d’un ruban noir, font le tour du monde. Elles popularisent l’appellation Panama hat au lieu de sombrero de paja toquilla.

Les qualités du chapeau panama

Les qualités de ce chapeau, élégant, souple et résistant, séduisent le tout Hollywood des années 1950-1960 comme Humphrey Bogart et Paul Newman. Plus tard, les acteurs comme Robert Redford, Lino Ventura, Brad Pitt, Madonna ou Kate Moss l’adoptent en public. Ils contribuent ainsi à entretenir la légende de ce fameux chapeau de paille.
Ainsi par exemple, lors du tournoi de Roland-Garros, la boutique du complexe sportif vend 2000 pièces à chaque édition.

Roosevelt et son panama
Roosevelt et son panama

Les panamas sont adoptés par de nombreux hommes politiques et s’exportent partout dans le monde. En 1925, les fabriques de Cuenca produisaient plus de 1,5 million de chapeaux par an. Ils sont tous destinés à l’exportation.

Le succès du panama

L’explosion du succès du panama ces dernières années a donné naissance à de nombreuses déclinaisons de formes et de couleurs.
En conséquence, chez Filandia, vous aurez la chance de pouvoir vous procurer de véritables panamas. Ils sont fabriqués à la main à Ingenio, village situé au sud de la Colombie, à la frontière de l’Equateur. C’est le village d’Hermensia, notre amie colombienne de longue date.

Autres articles

La Chamba de Filandia

La Chamba de Filandia

Filandia propose une gamme de plats en poterie noire de chamba faits à la main en Colombie, idéale pour cuisiner et sublimer une table.

lire plus
Les hamacs colombiens

Les hamacs colombiens

En Colombie, la sieste dans les hamacs fait partie de la vie quotidienne. Ceux de San Jacinto sont d’une qualité exceptionnelle !

lire plus
Les mochilas Wayuu

Les mochilas Wayuu

Ces sacs ethniques, tissés par des femmes, selon une tradition ancestrale, sont adaptés à notre mode de vie bohème.

lire plus
X
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique